Comment retrouver du temps pour soi ?

Crédit photo : Uditha Wickramanayaka
Crédit photo : Uditha Wickramanayaka
Cet article participe au carnaval d'articles « forme – vitalité - bien-être », c'est un groupe de blogueurs qui chaque mois publient un article sur un thème donné. Ce mois-ci, le thème est « le temps », proposé par Catherine du blog Tout-est-énergie qui ouvre le bal avec son article « Et si nos vies antérieures faisaient parties de nous maintenant? ». 

Je me rappelle d’une prof qui disait toujours qu’elle aimerait avoir des journées de 48h. Elle rêvait de pouvoir faire toutes les choses qu’elle n’avait pas le temps de faire dans sa journée. De la même façon, j’entends souvent autour de moi “J’ai pas le temps”, “Je travaille beaucoup”, “Je suis débordé(e)” ou encore “Je suis sous l’eau en ce moment”. Est-ce que tu te reconnais dans ces phrases ? Je vais te montrer comment procéder pour retrouver du temps pour soi de façon durable ?

Regarde comment se décompose ta journée de 24h

On a l’habitude de faire ses activités quotidiennes sans vraiment y penser. En réalité, une fois la routine installée, on est réglé comme une horloge, et cela est d’autant plus vrai si on a des horaires de bureau. Je te propose de regarder comment se décompose ta journée habituelle sous la forme d’un schéma ou d’un tableau. Voici un exemple ci-dessous. Rajoute toutes les activités auxquelles tu penses et détaille-les au maximum. Indique la durée de chaque activité. Tu peux procéder aussi à l’analyse de tes journées de repos ou de week-end.

Heure Activité Durée
6h30 Réveil – Petit dej – Toilette 1h
7h30 Trajet 0h30
8h Travail 4h30
12h30 Pause déjeuner 1h30
14h Travail 4h30
18h30 Sport 1h
19h30 Retour à la maison 0h30
20h Préparation repas, s’occuper des enfants 0h30
20h30 Repas 1h
21h30 Télévision 2h30
00h Internet 1h30
1h30 Repos 5h
TOTAL 24H

Imagine comment tu peux t’accorder 1h en plus par jour

Maintenant, tu peux te rendre compte de ce que tu fais réellement dans la journée. Imagine maintenant comment tu vas pouvoir libérer 1h de ta journée pour prendre le temps pour toi. Dans l’exemple ci-dessus, la personne n’arrive pas à dormir tôt (elle a besoin de déconnecter de sa journée de travail) mais aimerait se reposer davantage et avoir du temps pour elle le soir.  De ton côté, regarde aussi le temps passé au travail. Parfois, on reste plus longtemps au bureau pour faire des heures, mais c’est loin d’être efficace. Es-tu obligé de faire des heures supplémentaires ? Il y a aussi des activités chronophages comme la télévision, la navigation sur internet et les réseaux sociaux, les obligations qu’on se donne, les pauses café incessantes au travail, les déplacements inutiles, le temps passé à s’occuper des autres (au lieu de soi-même ou de sa famille), le bénévolat, etc. Quel temps d’activité peux-tu réduire ou tout simplement supprimer ?

Utilise ton temps libre à bon escient

Si tu as réussi à libérer 1h dans ta journée, tu pourras probablement  trouver une en plus. Parfois, quand on a enfin du temps libre pour nous, cela fait peur. On se retrouver avec la possibilité de faire quelque chose qui nous fait plaisir, quelque chose qu’on souhaite faire depuis longtemps. Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire ?  On utilise alors ce temps précieux avec des activités habituelles, juste pour combler le vide, et souvent pour éviter de penser. Ou alors, pour les accros du travail, on se remet à bosser à la maison. Alerte ! Pour éviter cela, note sur une feuille de papier une liste de ce que tu aimerais faire “si tu avais du temps”, cela peut être des choses simples : cuisiner, jouer avec mes enfants, décorer mon salon, marcher dans la forêt, faire du sport, dormir davantage, voir mon ami de longue date, réparer ce tiroir cassé, etc. En cas de manque d’imagination, tu n’auras plus d’excuses : prend ta liste et fais ce que tu n’avais plus l’habitude de faire !

Que faire lorsque tu travailles pour toi ?

Je me rappelle que, lorsque j’ai commencé à travailler sur mon projet de création d’entreprise, je suis passée de 70-80h par semaine (salariée) à des millions d’heures disponibles pour moi. Et là, j’ai vraiment eu peur. J’ai senti un vide dans ma vie, qui n’était plus comblé par le travail et les préoccupations remontaient à la surface. Je m’étais fixée de rapidement définir mon projet et commencer à créer mon entreprise. Une fois les idées en place, une petite routine installée et une nouvelle activité professionnelle en construction, je refaisais exactement la même chose qu’avant : je travaillais du matin au soir, en mangeant devant mon ordinateur, sans me soucier si mon temps était utilisé de façon utile et efficace. A force d’expérimentation (il m’a fallu plusieurs phases), j’ai pu trouvé le rythme et l’efficacité correspondant à ma façon de travailler. Pour avoir un aperçu de ta journée, liste pendant 2 ou 3 jours toutes les tâches effectuées pour ton travail (y compris les pauses et les moments d’amusement, navigation internet, réseaux sociaux, emails perso, etc.). Tu t’apercevras qu’il y a beaucoup de tâches  à modifier, remplacer ou supprimer, et ainsi, il te sera plus facile de t’accorder du temps pour toi

Si tu as aimé cet article, clique sur j’aime et partage dans les commentaires ci-dessous de quelle activité tu as pu faire en te libérant 1h par jour.

9 réflexions au sujet de « Comment retrouver du temps pour soi ? »

  1. Je crois beaucoup à l’utilité d’analyser sa journée. C’est juste que, pour obtenir une journée représentative, ça demande de répéter l’exercice quelques fois 😉
    Quand je l’ai fait j’ai été étonné du temps effectif passé sur Internet (ce n’est pas très glorieux haha). Le temps gagné je l’ai passé avec ma famille.
    Su le même thème, je te conseille cet article que j’ai trouvé très intéressant : http://ca-se-saurait.fr/2016/01/11/hashtag-pasletemps/#more-10665

  2. Bel article Amandine, c’est une prise de conscience que bien des gens pourraient faire et qui leur apporteraient une grande différence dans leur vie. Mon conjoint et moi avons fait un exercice similaire, il y a déjà plus d’un an et nous avons éliminé presque totalement la télévision. Au début, nous y sommes allés graduellement, nous avions choisi des émissions que nous aimions particulièrement et le reste du temps nous nous occupions sur nos projets. Maintenant, tous les soirs de la semaine la télévision reste fermer et nous sommes plus heureux, car nous profitons de beaucoup de temps pour nous. 🙂

  3. Dans la semaine de 4 heures, Tim Ferriss nous dit bien qu’il faut prévoir ce qu’on fera de notre temps libre.
    C’est important parce que, comme tu dis, si on n’a rien prévu, on est pris par un vertige angoissant!!!
    Le plus dur: savoir ce qu’on veut. Posez-vous la question: si j’avais une rente qui tombait tous les mois de l’équivalent de mon salaire, qu’est ce que j’aimerais faire?
    Le plus dur est de savoir ce que l’on aime faire.
    Et vous? Quel est votre rêve?
    Merci pour cet article.

  4. Pour ma part j’ai banni le « j’ai pas le temps » ou le « j’ai pas eu le temps » qui s’accompagne souvent d’un « je suis débordée » pour le remplacer par un « je n’ai pas PRIS le temps »: je reprend la main, c’est moi qui gère mon temps et ça a eu chez moi une influence très positive sur ma disponibilité de temps. Un peu comme si, du moment où je décidais que j’assume le fait de faire ou ne pas faire telle chose, je suis plus à même de choisir comment je répartis mon temps, et avec qui, plutôt que de subir.

  5. Une bonne manière de savoir ce qu’on veut c’est de se dire si je n’avais aucune limite de temps et d’argent qu’est ce que je ferais
    Très bien cette idée d’essayer de gagner une heure par jour, on pourrait chasser l’inutile voir même le toxique, la relation a deux balles, le temps perdu, simplifier sa vie et ses besoins
    A bientôt

  6. D’abord les grosses pierres, ensuite les gros galets, puis les galets moyens, ils viennent après les petits cailloux et pour finir le sable fin. 🙂

  7. Merci Amandine pour cette article, le temps ,quand j’ai commencé à travaillé comme indépendant c’ était des journées de 9 voir 10 heures par jour pendant plusieurs années puis un jour je me suis rendu compte que je vivais que pour travaillé et je me suis dit c’est ça la vie ? ,alors depuis je me suis réveillé et je m’accorde beaucoup plus de temps libre pour dormir me promener et médité et j’ai compris que je pouvais gérer mon temps, et cela m’a fait énormément de bien il faut prendre le temps de gérer son temps Merci paix amour et unité

  8. bravo pour cet article, il est heureux de voir que tu n’as pas attendu d’avoir mon âge pour vivre ; c’est bien
    dommage que la la vie m’ait obligé d’attendre mon âge avancé pour profiter de la vie et la vivre pleinement et c’est une merveille; parce que la vie est belle quand on sait la vivre
    pourvu que cela dure et longtemps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *