Docteur… j’ai mal à l’intérieur

Je me rappelle quand j’allais chez le docteur auparavant, j’avais une confiance assez aléatoire sur le fait qu’il puisse me soigner. D’abord, j’avais commencé des études de pharmacie et je ne croyais qu’à l’allopathie*. J’avais remarqué aussi que, si le docteur ne passait pas un minimum de temps avec moi, le traitement ne fonctionnait pas.

Pire encore, j’étais encore plus malade en sortant. Et puis, j’étais désespérée…parce qu’il ne m’avait pas écoutée. En réalité, je ne m’étais pas libérée de mes soucis du moments, de mon mal intérieur. C’est la raison pour laquelle, je ne pouvais pas guérir.

Écouter son corps

J’ai beaucoup réfléchi ces dernières années aux causes des maladies et symptômes que nous pouvons attraper. Je suis passée par différentes phases : de la plus radicale à ne plus aller chez le docteur et guérir par l’énergie pour ensuite revenir à la modération et mieux écouter ce qui était bon pour moi sur le moment.

Maintenant, j’évite toujours les médicaments traditionnels. Je vais rarement chez le médecin.  J’écoute mon corps lorsqu’il est malade : je lui donne du repos, je le laisse évacuer les toxines et je fais confiance en mes capacités naturelles d’auto-guérison.

Je fais appel à des amis spécialistes dans la réflexologie et la médecine chinoise, comme ça je peux refaire circuler l’énergie en moi. J’utilise des huiles essentielles ou je fais appel au pouvoir des pierres semi-précieuses.

Attention : Je ne vous dit pas de faire pareil, ni de ne pas aller chez le médecin. Chacun est libre de choisir son mode de fonctionnement.

Prendre le temps

Pour moi, avoir le réflexe de prendre des médicaments permet de faire taire le symptômes. C’est en général très rapide et plutôt efficace. Nous envoyons juste un “Tais-toi” à son corps, lui qui tente de nous faire passer un message.

Prendre le temps de guérir avec des traitements différents veut dire : prendre le temps de s’écouter. Lorsque je prends ce temps, je suis plus à l’écoute du message qu’il y a à comprendre et ainsi des changements à accueillir dans ma vie. Si je les cache, ils vont revenir d’une façon différente. Alors je préfère y faire face maintenant.

(Re)donner le pouvoir au choses

Si j’utilise un médicament ou toute autre forme de traitement et que je n’y crois, cela ne va pas fonctionner ou peu. Ça sera le cas des soins énergétiques, traitements alternatifs ou tout autre traitement. Les choses ont le pouvoir qu’on leur donne. Si par exemple, j’achète une crème pour le visage dite miraculeuse et que je doute d’elle, j’aurai probablement gaspillé de l’argent pour rien.

Lorsqu’on utilise une pierre par exemple ou qu’on mange un certain aliment, le fait de le faire en pleine conscience et de lui faire confiance va tout changer. En restant connecté à l’énergie de la chose en question, on va sentir d’abord si c’est bon pour nous. Puis, sachant cela, on lui (re)donne son pouvoir et acceptant son efficacité ou sa capacité à nous rendre belle/beau ou à nous guérir.

S’ouvrir à son intérieur

On n’a pas tous cette capacité à parler de ce qui nous fait mal à l’intérieur. Il y a parfois des émotions qu’on préfère refouler, des vieux démons qu’on vaut cacher ou des maux qu’on garde enfoui profondément. Peur du jugement des autres, peur de faire tomber notre carapace ou peur d’être vulnérable.

Mais si on garde tout à l’intérieur, on va forcément voir notre énergie bloquée et des symptômes physiques se développer. Quand je fais des choses contre-nature (si je me prive de ma liberté par exemple), je sens ces blocages énergétiques arriver en moi. Alors, c’est le moment de réagir rapidement avant que ça ne cristallise et ne devienne un symptôme physique.

Se faire aider pour guérir son intérieur

Si tu vas chez le docteur pour guérir une maladie, pourquoi ne pas aller chez un docteur pour guérir ton intérieur ? Nous n’avons pas forcément pris cette habitude, même si ça commence à changer dans nos mentalités. N’ayons pas peur d’aller voir un psychothérapeute, un coach ou un énergéticien pour aller mieux.

Prendre cette habitude permet de vivre plus heureux, de retirer des blocages dans sa vie et se libérer de vieux schémas inconscients. Cela guérit effectivement notre mal intérieur du moment. S’ouvrir à se faire aider, c’est reconnaître et accepter ce qu’il y a à l’intérieur pour mieux le guérir et avancer.

NB : Je fais moi-même appel à des énergéticiens ou des coachs lorsque j’en ai besoin. Nous avons tous à apprendre des autres.

Si tu as aimé cet article, clique sur j’aime et partage-le.

*Allopathie = Médecine utilisant des médicaments produisant des effets contraires à ceux de la maladie à combattre , le contraire de l’homéopathie).

Le lâcher-prise : comment et pourquoi ?

Aujourd’hui, je vais vous parler du lâcher-prise. On entend régulièrement cette expression mais parfois on ne sait pas trop comment l’appliquer. D’ailleurs, c’est un concept un peu obscur aux premiers abords. “- Lâche prise, lâche prise… – Oui ok, mais comment je fais”. Pour éclaircir le lâcher-prise, je vais vous donner quelques exemples concrets de situations où on a besoin de le mettre en place, ainsi que quelques techniques simples pour Continuer la lecture de Le lâcher-prise : comment et pourquoi ?

Comment se recentrer quand on est perdu dans la vie

Cette sensation d’être perdu dans sa vie, cela arrive à tout le monde. Vous savez, quand on commence à se poser des millions de questions sur soi-même, sa vie et la façon dont on fonctionne : Qu’est-ce que je fais ici ? A quoi ça sert ? Quel est mon but dans cette vie ? Pourquoi je fais ce travail ? Qu’est-ce que je fais avec elle/lui ? Je veux tout changer. Je veux tout laisser tomber et partir loin. J’en ai marre, etc. A force de se poser trop de questions, on commence à faire (re)surgir des peurs qui pouvaient être enfouies. Ainsi, on a vite fait de se laisser emporté dans un tourbillon sans fin Continuer la lecture de Comment se recentrer quand on est perdu dans la vie

365 journées de la femme

Depuis ce matin, en lisant les nouvelles des réseaux sociaux, je vois beaucoup de groupe de contestation en faveur des femmes. Oui, on est le 8 mars et c’est la journée de la femme. J’avoue que j’ai un peu de mal avec la révolte et le soulèvement des peuples. Depuis mon petit coin de paradis en sirotant mon thé ce matin, je me suis demandé : comment puis-je agir pour la journée de la femme ?

En voyant le Continuer la lecture de 365 journées de la femme

Les 3 bonnes raisons de dire (vraiment) ce que l’on pense

Je me suis retrouvée plusieurs fois dans des situations où je ne disais pas ce que je pensais quand le comportement de l’autre me dérangeait. Et pire encore quand cela me blessait. Résultat, on rumine à l’intérieur, on en parle seulement à ses amis et on continue à subir de le comportement de l’autre…en espérant que ça change. En développement personnel, on parle beaucoup des miroirs. Mais on ne peut pas se cantonner à ne regarder que le miroir, car cette vie est aussi faite d’action. Voici les 3 bonnes raisons de dire vraiment ce que l’on pense. Continuer la lecture de Les 3 bonnes raisons de dire (vraiment) ce que l’on pense

Pourquoi faut-il arreter de se plaindre

Les gémissements, les coups de gueule, les râlements, on les entend partout. Vous, moi, les autres. Tout le monde se plaint un moment ou un autre de sa condition, des autres, de son mari, du gouvernement, de son boss, de la voisine, de la maladie, de son chien, de sa voiture, du temps, de son âge, de soi-même. Inutile de te rappeler que se plaindre amène forcément du négatif. Même se plaindre permet de mettre des mots sur une situation et Continuer la lecture de Pourquoi faut-il arreter de se plaindre

Atelier « Définir ses objectifs » mardi 14 févier à Tahiti

Je vous donne rdv mardi 14 février 2017 à Papara pour l’atelier  Définir ses objectifs lors d’une matinée conviviale et positive.

Qu’est-ce qu’il va se passer ?

Au cours de cet atelier, je vais vous aider à faire le bilan de vos envies et besoins. Vous savez sûrement ce que vous ne voulez plus dans votre vie. Maintenant, vous saurez ce que vous voulez  pour cette année. Puis, avec une méthode simple, vous pourrez définir vos objectifs personnels et professionnels et les atteindre. Continuer la lecture de Atelier « Définir ses objectifs » mardi 14 févier à Tahiti