Comment développer sa créativité

La créativité, nous en avons besoin au quotidien. Que cela soit au travail, dans sa vie personnelle ou familiale, nous faisons appel à elle pour trouver des solutions, savoir ce qui est bon pour nous ou encore mener des projets. Parfois, cela va même plus loin : lorsqu’on est cheffe d’entreprise ou encore artiste, la créativité est un outil indispensable pour bâtir ses œuvres et faire avancer son business. Il y a des moments où elle semble nous faire défaut. Certaines femmes pensent même ne pas être créatives du tout. Je vous explique ici comment développer sa créativité et comment s’y reconnecter lorsqu’elle n’est plus au rdv.

Canaliser des idées

Selon ma vision, la créativité ne sort pas du mental, ce n’est pas une construction de notre cerveau. Par moments, on fait des efforts pour trouver une solution, élaborer un projet ou réfléchir à un sujet et en général, cela nous demande plus d’attention et même de l’acharnement. Ce n’est ni bien, ni mal, c’est juste que cette façon de faire est plus pénible que fluide. Si la créativité n’est pas régie par l’intellect, elle utilise tout de même le cerveau et la tête. Pour moi, on canalise des idées qui nous sont soufflées par notre intuition ou alors des idées qui flottent dans l’univers. La romancière Elizabeth Gilbert* explique que les idées arriveraient vers nous comme « une forme de vie désincarnée, composée d’énergie » et si l’on n’en fait rien, elles repartiront vers une autre personne ; d’où la sensation d’avoir eu telle idée avant que quelqu’un d’autre la concrétise.

Favoriser la réception

Une fois que l’on sait cela, on peut se demander comment favoriser cette canalisation et ne plus être dans l’effort. Je dirais que bien souvent, on peut recevoir des idées un peu folles sortant de l’ordinaire. Pour une artiste, cela peut sembler normal. Pour d’autres, pas du tout. Dans un 1e temps, il est nécessaire d’habituer son mental à ne pas filtrer les informations reçues. Cela peut être tout simplement de noter toutes ses idées, même si elles semblent farfelues. Prenez l’habitude d’avoir un petit carnet sous la main et écrivez toute idée qui arrive à vous. Peut-être que vous n’en ferez rien. Mais peut-être qu’un jour, cela sera très précieux pour vous et cela constituera la base d’un projet. Ca m’arrive très fréquemment. Noter ses idées permet aussi de se décharger sa tête, car en général les idées reviennent en boucle.  

Ecouter son intuition

Lorsqu’on écoute son intuition, la créativité est très fluide. Par moments, on a besoin de trouver une solution ou une réponse créative à une question ou un problème. C’est là qu’il faut rester bien connectée à soi et son intuition et ainsi différents moyens s’offrent à nous. Je pense qu’on a toutes des capacités extra-sensorielles qui varient d’une personne à l’autre : l’une va être plutôt clairvoyante, l’autre médium, ou encore avoir du clair-ressenti, de la clairaudience ou encore de la claircognizance (science infuse). Ces capacités peuvent être plus ou moins développées mais elles existent. Si vous ressentez que vous avez des ébauches de ces capacités, tout simplement, exercez-vous : essayez de deviner des choses, ressentir, capter une information. Personnellement, je pose des questions simples à voix haute – et je reçois les réponses – ou je me projette avec ma vision intérieure et je vois la solution ou la situation -dans le présent ou le futur.

Faire de la place

L’ennemi de la créativité, c’est le stress et le surmenage mental. Lorsque vous travaillez trop intellectuellement ou lorsque vous avez des tas de choses à gérer, il n’y a plus de place pour recevoir des idées. Le cerveau est plein, il déborde. Et c’est là que vous allez que vous allez utiliser encore plus votre intellect pour construire un raisonnement ou élaborer un plan car votre cerveau intuitif ne fonctionnera pas. Alors, faire de l’espace est la solution : diminuer le stress avec la relaxation, décharger ses épaules du poids de certaines responsabilités, dire non et poser ses limites, prendre le temps de faire les choses, se poser et ne rien faire de productif, lâcher téléphone et ordinateur et aller dans la nature, couper du travail pendant les jours de repos, dire non au trop-plein de tâches à faire, se mettre moins la pression, être moins exigeante et moins rigide avec soi-même. Et ainsi, les idées créatives auront la place de revenir vers vous.

S’exercer à stimuler la créativité
La créativité a besoin d’entrainement régulier, comme toute chose que l’on veut développer et améliorer. Voici quelques idées :
– Dessiner sur un post-it 5 minutes par jour
– Ecrire un article ou sur un sujet 1 fois par mois
– Réserver une journée ou 2 à 3 heures par semaine pour noter les avancées de votre projet
– Ecrire vos idées lumineuses dès qu’elles arrivent à vous
Colorier des mandalas chaque fin ou début de journée
– Ecrire un post sur les réseaux ou faire une vidéo dès qu’une idée inspirante vous parvient 

S’autoriser la frivolité

Le train-train, la routine, le planning bien établi sont bénéfiques à la stabilité. Mais ils sont parfois des tue-l’amour de la créativité. Parfois, on a besoin de mettre un peu d’inattendu et de non-programmé dans notre vie. Et c’est parfois à ce moment-là qu’on fait de belles rencontres et de belles surprises s’offrent à nous. Peut-être pouvez-vous vous programmer une demi-journée par semaine de rien où vous vous laissez aller à vos envies spontanées. C’est aussi une façon de faire de la place. En faisant cela, vous vous reconnectez à votre enfant intérieur, celle qui invente des jeux, celle qui dessine sans but précis, celle qui se déguise en fée juste parce qu’elle aime les habits dorés, celle qui danse sans se soucier des autres. J’aime observer la spontanéité et la candeur des petites filles en dessous de 7 ans, nous avons tout à apprendre de leur belle connexion intuitive à la vie.

Se créer un environnement inspirant

Par moments, pour renouveler et booster sa créativité, nous avons besoin de changer d’environnement et voir autre chose. Partir en vacances ou aller une journée dans un lieu inhabituel amène toujours un vent d’idées nouvelles comme une sorte de rafraichissement. Je vous conseille à ce moment-là de bien noter ces idées pour votre vie. C’est important également de se créer un environnement inspirant chez soi ou dans son bureau. Cela peut-être par la décoration avec des couleurs et des formes que vous aimez, mais aussi la façon dont vous allez éveiller votre créativité. Par exemple : laissez vos feutres et votre carnet de dessin sortis à portée de vue, affichez des messages inspirants, mettez régulièrement de la musique, faites-vous un espace cocooning/bien-être, affichez vos créations ou de belles images, laissez des pots de légumes secs ou épices dans votre cuisine, portez des étoffes et vêtements confortables, etc. Tout cela va contribuer à éveiller votre créativité au quotidien via vos sens.

*Auteure Romancière et Essayiste, auteure de « Mange, prie, aime »

Partager :

Facebook
Pinterest
Telegram
Email

Divine Essence

Un programme intuitif de 5 semaines pour révéler ta Mission d’Âme.

TARIF TAKE-YOUR-TIME -10% jusqu’au 12 avril 2024.

“Merci merci merci pour cette lecture ! Je kiffe ! C’est hyper clair. J’ai distingué clairement aussi mes ombres. Ca m’a beaucoup aidé de voir mes lumières grâce à ton retour. Ca m’a permis de faire des liens avec ma vie et me sentir mieux dans certaines situations de ma vie. J’ai aimé les exercices de journaling, ça aide beaucoup.” Carole

Laisser un commentaire