Comment trouver sa vocation

trouver sa vocation

La période actuelle est propice aux changements. Je vois beaucoup de personnes qui désirent changer leur vie et vivre leurs rêves. Or elles ne savent pas toujours comment s’y prendre. Souvent, le changement fait peur et c’est une réaction normale : sortir de sa zone de confort n’est pas une chose rassurante. Cependant, ces personnes ont une réelle volonté de vivre selon leurs aspirations profondes et avoir un mode de vie qui leur correspond vraiment. Comment trouver sa vocation, c’est ce que nous allons voir maintenant.

Qu’est-ce qu’une vocation ? On pourrait dire que c’est un élan profond qui nous dirige vers une activité qui nous fait vibrer. On pourrait la faire gratuitement tellement on est passionné. Parfois, on confond la vocation avec un métier que nous a transmis notre père ou notre mère. Par exemple, une famille qui est pharmacien de père/mère en fille. Est-ce une réelle vocation ou la volonté de ne pas décevoir ses parents ? En tous les cas, ce que les parents prévoient pour leurs enfants n’est pas toujours ce que les enfants souhaitent. Vous avez probablement des exemples autour de vous de personnes qui ont tout quitté pour s’installer à l’autre bout du monde, loin de leurs parents, pour vivre leurs rêves.

Se reconnecter à soi

Dans un chemin spirituel ou de changement de vie, il est d’abord nécessaire de se reconnecter à soi. Bien trop souvent, la vie, qu’elle soit salariée ou même entrepreneuriale, nous mène à un rythme effréné où l’on est complètement déconnecté de soi. C’est la raison pour laquelle les seules périodes où on réussit à se poser, pendant les vacances par exemple, sont des moments où l’on revit. La reconnexion à soi, c’est d’abord écouter et accueillir ses émotions, regarder ses douleurs et blessures intérieures, s’accorder des moments de calme pour faire le vide et se relaxer. Il s’agit en fait d’arrêter de se fuir soi-même pour se retrouver face à soi et aimer sa propre présence. Pourquoi se reconnecter à soi ? Tout simplement pour se connaître davantage. C’est comme si vous étiez un couple avec vous-même et que vous appreniez à mieux vivre avec vous. Quand vous savez comment vous fonctionner et que vous comprenez vos côtés lumineux et côtés sombres, votre vie est beaucoup plus facile.

Faire du nettoyage

Faire du nettoyage, c’est comme faire un grand ménage en vous et autour de vous : vous allez vous délester de ce qui n’a plus de place dans votre vie. Cela peut commencer dans les relations. Est-ce que les personnes que vous côtoyez vous tirent vers le haut ou plutôt vers le bas ? Vous pouvez également nettoyer votre maison, éliminer ce qui vous ramène au passé, retirer ce qui ne vous correspond plus. Votre maison représente votre intérieur : quand c’est propre et ordonné chez vous, vous y voyez plus clair dans votre vie. Faites aussi du nettoyage en vous : avez-vous besoin de vous matraquer le cerveau avec des pensées négatives ? Ou pouvez-vous les remplacer par des pensées positives ? Prenez le temps également de faire le point régulièrement. Qu’avez-vous envie en ce moment et pour votre vie future ?

Faire le point sur sa vie

Quand on est dans le flou, il est nécessaire de déblayer notre esprit pour pouvoir se poser les bonnes questions. D’abord, prenez un moment pour vous, faites une activité que vous aimez (créative, sportive ou relaxante par exemple). Cela va vous détendre et vous apporter du plaisir. Puis prenez une feuille et répondez en toute honnêteté à ces questions :

  • De quoi ai-je envie en ce moment ?
  • De quoi n’ai-je plus envie ?
  • Qu’est-ce que j’aime dans la vie ?
  • Qu’est-ce que je n’aime pas ou plus ?

Cet exercice simple permet d’y voir plus clair sur votre vie actuelle. Vous pouvez dès à présent commencer à retirer ce que vous n’aimez plus dans votre vie et le remplacer par quelque chose qui vous fait vibrer. Par exemple, vous allez à ce cours de fitness 3 fois par semaine car vous pensez que c’est bon pour garder la forme. Mais, vous n’aimez pas vraiment l’ambiance là-bas. En fait, vous préféreriez aller à un cours de danse car vous adorez ça. Allez-y, changer !

Définir sa vocation

Après avoir entamé votre travail intérieur, vous pouvez commencer à définir votre vocation : ce que vous voulez réellement faire dans votre vie. Les idées peuvent être trouvées par différents moyens :

  • Ce que vous aimiez faire étant enfant : jouer à la maîtresse, construire des cabanes…
  • Écouter quand les autres disent « je te verrai bien en tant que … » : psychologue, dessinatrice d’intérieur…
  • Vos dons innés : dessiner, aider les autres, construire, cuisiner…
  • Les idées folles qui vous viennent à l’esprit : avoir des vignobles, monter une pension…
  • Ce que vous pourriez faire gratuitement tellement vous aimez cela : enseigner à des enfants…
  • Vos sports, vos passions, vos créations artistiques : surf, paddle, peinture, jardinage…
  • Ce qui vous fait vous sentir bien, heureuse et pleine de vie : créer des bijoux…
  • Les idées que vous avez en partant en voyage ou en changeant de lieu : enseigner la plongée, le yoga…
  • Les idées que peuvent vous donner les autres : tenir un éco-resort, monter une boutique en ligne…

Notez régulièrement toutes ces idées et laissez infuser cela en vous. Ressentez si cela vous fait vibrer ou non.

Passer à l’action

Une fois que vous avez réunis plusieurs idées, choisissez celle qui vous fait le plus vibrer. Des doutes ou des peurs peuvent survenir à ce moment-là. En général, beaucoup de questionnements viennent également : comment réaliser ce projet, avec quels moyens, etc. ? L’idéal est de poser un plan d’action. Mettez toutes les idées qui vous viennent à l’esprit pour votre projet : comment vous vous voyez travailler, avec qui, quoi faire, où, à quel rythme de travail, vos clients idéaux. Puis, renseignez-vous sur la partie administrative : comment monter une entreprise, une association par exemple. Regardez également si vous avez besoin de vous former sur certains aspects. Voyez également le plan financier : besoin d’investir, utiliser vos fonds propres, faire un prêt, faire une cagnotte participative, définir le budget. Il y a probablement des personnes ou des organismes qui peuvent vous aider dans la création de votre projet. L’essentiel, c’est d’y croire, s’entourer de personnes positives qui vous soutiennent et de dépasser vos limites.

Dépasser ses limites

Pour sortir de sa zone de confort et dépasser ses limites, la ,clé est de travailler la confiance en soi. Pour cela, il est nécessaire de venir nettoyer les croyances négatives qui sont ancrées en vous du type je suis nulle, je ne vais pas y arriver, c’est trop difficile, etc. Lorsque vous identifiez ce genre de croyance, transformez-les en affirmations positives : je suis capable, je réussis tout ce que je fais, mon projet avance et aboutit, etc. Gardez en tête que vous êtes votre propre soutien : ne vous abandonnez pas, ne vous lâchez pas, comptez sur votre force intérieure. Nous sommes tous dotés de dons et de capacités qui nous donnent une puissance pour aller de l’avant. Allez chercher cette force en vous et vous réussirez.

Pour aller plus loin, j’ai créé un programme en ligne sur 3 mois appelé Objectif Vocation. Cette formation aide de nombreuses personnes à trouver leur vocation et s’épanouir pleinement dans leur vie.

 


Inscris-toi au Défi 5 jours Gratuit pour Éclaircir sa Vie. Découvre en 5 étapes comment faire le point sur ta vie, y voir plus clair et redéfinir tes envies, pour enfin retrouver la motivation !  


 

Laisser un commentaire