Docteur… j’ai mal à l’intérieur

Je me rappelle quand j’allais chez le docteur auparavant, j’avais une confiance assez aléatoire sur le fait qu’il puisse me soigner. D’abord, j’avais commencé des études de pharmacie et je ne croyais qu’à l’allopathie*. J’avais remarqué aussi que, si le docteur ne passait pas un minimum de temps avec moi, le traitement ne fonctionnait pas.

Pire encore, j’étais encore plus malade en sortant. Et puis, j’étais désespérée…parce qu’il ne m’avait pas écoutée. En réalité, je ne m’étais pas libérée de mes soucis du moments, de mon mal intérieur. C’est la raison pour laquelle, je ne pouvais pas guérir.

Écouter son corps

J’ai beaucoup réfléchi ces dernières années aux causes des maladies et symptômes que nous pouvons attraper. Je suis passée par différentes phases : de la plus radicale à ne plus aller chez le docteur et guérir par l’énergie pour ensuite revenir à la modération et mieux écouter ce qui était bon pour moi sur le moment.

Maintenant, j’évite toujours les médicaments traditionnels. Je vais rarement chez le médecin.  J’écoute mon corps lorsqu’il est malade : je lui donne du repos, je le laisse évacuer les toxines et je fais confiance en mes capacités naturelles d’auto-guérison.

Je fais appel à des amis spécialistes dans la réflexologie et la médecine chinoise, comme ça je peux refaire circuler l’énergie en moi. J’utilise des huiles essentielles ou je fais appel au pouvoir des pierres semi-précieuses.

Attention : Je ne vous dit pas de faire pareil, ni de ne pas aller chez le médecin. Chacun est libre de choisir son mode de fonctionnement.

Prendre le temps

Pour moi, avoir le réflexe de prendre des médicaments permet de faire taire le symptômes. C’est en général très rapide et plutôt efficace. Nous envoyons juste un “Tais-toi” à son corps, lui qui tente de nous faire passer un message.

Prendre le temps de guérir avec des traitements différents veut dire : prendre le temps de s’écouter. Lorsque je prends ce temps, je suis plus à l’écoute du message qu’il y a à comprendre et ainsi des changements à accueillir dans ma vie. Si je les cache, ils vont revenir d’une façon différente. Alors je préfère y faire face maintenant.

(Re)donner le pouvoir au choses

Si j’utilise un médicament ou toute autre forme de traitement et que je n’y crois, cela ne va pas fonctionner ou peu. Ça sera le cas des soins énergétiques, traitements alternatifs ou tout autre traitement. Les choses ont le pouvoir qu’on leur donne. Si par exemple, j’achète une crème pour le visage dite miraculeuse et que je doute d’elle, j’aurai probablement gaspillé de l’argent pour rien.

Lorsqu’on utilise une pierre par exemple ou qu’on mange un certain aliment, le fait de le faire en pleine conscience et de lui faire confiance va tout changer. En restant connecté à l’énergie de la chose en question, on va sentir d’abord si c’est bon pour nous. Puis, sachant cela, on lui (re)donne son pouvoir et acceptant son efficacité ou sa capacité à nous rendre belle/beau ou à nous guérir.

S’ouvrir à son intérieur

On n’a pas tous cette capacité à parler de ce qui nous fait mal à l’intérieur. Il y a parfois des émotions qu’on préfère refouler, des vieux démons qu’on vaut cacher ou des maux qu’on garde enfoui profondément. Peur du jugement des autres, peur de faire tomber notre carapace ou peur d’être vulnérable.

Mais si on garde tout à l’intérieur, on va forcément voir notre énergie bloquée et des symptômes physiques se développer. Quand je fais des choses contre-nature (si je me prive de ma liberté par exemple), je sens ces blocages énergétiques arriver en moi. Alors, c’est le moment de réagir rapidement avant que ça ne cristallise et ne devienne un symptôme physique.

Se faire aider pour guérir son intérieur

Si tu vas chez le docteur pour guérir une maladie, pourquoi ne pas aller chez un docteur pour guérir ton intérieur ? Nous n’avons pas forcément pris cette habitude, même si ça commence à changer dans nos mentalités. N’ayons pas peur d’aller voir un psychothérapeute, un coach ou un énergéticien pour aller mieux.

Prendre cette habitude permet de vivre plus heureux, de retirer des blocages dans sa vie et se libérer de vieux schémas inconscients. Cela guérit effectivement notre mal intérieur du moment. S’ouvrir à se faire aider, c’est reconnaître et accepter ce qu’il y a à l’intérieur pour mieux le guérir et avancer.

NB : Je fais moi-même appel à des énergéticiens ou des coachs lorsque j’en ai besoin. Nous avons tous à apprendre des autres.

Si tu as aimé cet article, clique sur j’aime et partage-le.

*Allopathie = Médecine utilisant des médicaments produisant des effets contraires à ceux de la maladie à combattre , le contraire de l’homéopathie).


Merci d'avoir lu cet article 🙂.

Je te propose de recevoir gratuitement mon livre “Les 3 étapes pour changer de vie”. Pour cela, il suffit de me donner l'adresse email où tu veux le recevoir, par l'intermédiaire du formulaire ci-dessous.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *