Équilibrer son yin et yang

Selon les taoïstes, toute force de vie est constituée par l’unité de deux forces complémentaires : le Yin et le Yang, à savoir le féminin et le masculin. Ces deux pôles sont inséparables l’un de l’autre et interagissent ensemble, comme le montre le symbole Yin-Yang. Ils existent en chacun de nous, femmes et hommes, et doivent être équilibrés pour être en bonne santé physique, émotionnelle, mentale et spirituelle. Comment équilibrer ces forces féminines et masculine en nous ?

Cet article est un des cours de la formation « La Boîte à Outils Lumineuse« .

Les qualités du Yin et du Yang

Le Yin et le Yang, forces opposées et complémentaires, ont des qualités différentes. En voici quelques-unes. Le Yin – féminin- est représenté par le noir, l’eau, la nuit, la terre, l’intérieur, la profondeur, l’obscurité, la lune, le ressenti, le froid, la lenteur, la relaxation, la douceur. Le Yang, quant à lui, possède les qualités du blanc, le feu, le jour, le ciel, l’extérieur, le sommet, la lumière, le soleil, le mental, la chaleur, la rapidité, la tension, l’intensité. Vous l’aurez bien compris, le Yin symbolise les qualités de la femme, tournées vers l’intérieur, et le Yang les qualités de l’homme, tournées vers l’extérieur. Cela ne veut pas dire que le Yin est faible et que le Yang est fort. Quand on regarde le symbole Yin-Yang, on s’aperçoit que le Yin est faible et doux à l’extérieur et fort à l’intérieur, alors que le yang est fort à l’extérieur et faible et doux à l’intérieur.

L’intériorisation du Yin

Les femmes possèdent davantage d’énergie Yin que de Yang. Elles sont plus tournées vers l’intérieur et sont plus enclines à parler de tout ce qui est lié au ressenti et aux émotions. Elles développent davantage ces qualités féminines qui les amènent à sentir des choses subtiles que les hommes ne perçoivent pas ou du moins différemment. Notre société actuelle est très orientée Yang, même si elle tend à évoluer vers la conscience et l’intériorisation. Elle est dominée par l’intellect, le mental, l’action et la force. De nombreuses femmes adoptent ce comportement et oublient parfois leurs qualités Yin au profit d’un Yang très prononcé. Cela engendre un déséquilibre intérieur, aussi bien au niveau physique, pour la santé de ses organes, que dans les relations ou la gestion de sa propre énergie.

S’accorder des moments Yin

Revenir dans son Yin, c’est revenir en soi dans sa maison intérieure. Le train-train quotidien n’offre souvent que peu de possibilités et de temps à la femme pour s’intérioriser. Il est indispensable de pouvoir s’accorder des moments de calme chaque jour rien que pour soi. Cela peut passer par de la méditation, du yoga, du Chi Gong, une séance d’étirement, un moment de contemplation sur la plage, une baignade tranquille, une balade en pleine conscience, une séance créative de dessin, un moment à écrire dans son journal, un moment de pause allongée sur son lit, se masser les pieds, écouter une musique relaxante, etc. Créer sa bulle de calme et de bien-être chaque jour est primordiale pour son équilibre. C’est s’accorder de la douceur et prendre soin de soi. C’est se donner la bienveillance et l’amour dont on a besoin.

Revenir dans son centre Le centre de l’énergie vitale est situé dans notre ventre sous notre nombril. Il s’appelle le hara ou tan tien chez les Chinois. Revenir dans son centre, c’est revenir dans son ventre. C’est arrêter de s’éparpiller et se centrer en soi. Pour ressentir l’énergie vitale de son ventre, il faut d’abord se mettre au calme et placer l’attention dans son ventre. Un exercice que vous pouvez faire est de se tenir debout les pieds bien ancrés au sol, les genoux légèrement fléchis. Vous placez une main sur votre ventre et une main derrière le dos au niveau des lombaires. Inspirez par le nez et laissez toute votre énergie descendre dans votre ventre sur l’expir. Connectez-vous à cette partie de votre corps en vous concentrant sur les sensations et continuez à respirer de cette façon. Vous pouvez pratiquer cet exercice autant que vous le voulez pour vous recentrer.

Utiliser la force de son Yang au service du Yin

Il est important d’équilibrer également le Yang à l’intérieur de soi. L’énergie masculine nous permet de nous mettre en action et de dépasser ses limites. Il faut faire attention à ne pas confondre agressivité, colère ou surmenage avec l’énergie Yang. Bien que le Yang soit très dynamique et tourné vers l’extérieur, il doit être canalisé. Le Yang est en mouvement, il est actif et déterminé. Il est performant. Mettre son Yang au service du Yin, c’est ajouter une dynamique à votre énergie Yin. Par exemple, lorsque vous canalisez une idée ou une intuition – venant de votre énergie Yin, vous pouvez alors la concrétiser en passant à l’action – grâce à votre énergie Yang. Parfois, les femmes ont peur d’agir car elles se sous-estiment ou elles pensent que certaines actions ou tâches sont réservées aux hommes. Agir permet de dépasser ses limites et d’utiliser sa force masculine à bon escient.

Passer à l’action Pour s’entrainer à agir, je conseille de côtoyer des hommes. Inspirez-vous d’eux pour voir comment ils se mettent en action et comment ils réfléchissent. Vous pouvez le faire par exemple en faisant des sports plutôt masculins (foot, rugby, art martiaux, surf, rame, sports mécaniques), faire des activités extrêmes ou qui font peur, participer à des compétitions, faire des activités manuelles dites masculines (bricoler, planter, réparer, construire), relever des défis qu’on se lance soi-même ou entre amis, côtoyer des entrepreneurs hommes qui réussissent, etc. Bien sûr, il est nécessaire de s’écouter en tant que femme car nous n’avons pas toutes la même force qu’eux. Mais en côtoyant des milieux masculins, on sort plus facilement de sa zone de confort et on réussit à agir.

Ressentir l’énergie Yang

L’énergie Yang est comme le feu. Il peut être imaginé comme un feu qui monte de la terre et qui vient réchauffer notre centre. C’est comme une force qui va mettre en mouvement notre énergie féminine et qui réchaufferait notre eau Yin ou la mettrait en douce ébullition. Pour ressentir ce feu, vous pouvez, debout les pieds bien posés au sol, visualiser le feu du magma de la terre qui monte le long de vos racines et vos jambes et vient réchauffer votre chaudron dans votre ventre. Vous pouvez frotter vos reins au niveau des lombaires avec vos deux mains pour ressentir cette chaleur et les fortifier. Vous rechargez ainsi votre batterie intérieure pour la journée. Vous pouvez aussi faire descendre le feu du cœur vers votre centre et le mélanger au feu qui monte depuis la terre.

Une question d’équilibre

Parfois, vous ressentirez davantage d’énergie féminine en vous et d’autres jours plus d’énergie masculine. Selon votre cycle menstruel, le cycle de la lune, votre forme physique ou votre état émotionnel, vous aurez davantage besoin de vous intérioriser comme dans un cocon moelleux ou alors de vous tourner vers l’extérieur dans l’action et le dynamisme. Tout est une question d’écoute de soi. Quoi qu’il en soit, gardez toujours à l’esprit cette notion d’équilibre de cees deux énergies en vous pour rester en forme et en bonne santé.

Les exercices de cet article m’ont été inspirés par les enseignements de Fabienne Flamand, professeur senior de Qi Gong à Tahiti et par le livre de Maitreyi D. Piontek « Les secrets de la sexualité féminine ». J’incorpore ce type d’exercice durant les ateliers corps et esprit que j’enseigne à Tahiti.


Marre de tourner en rond ? Perdue dans ta vie ? Manque d'énergie pour passer à l'action ? Je t'offre une séance individuelle de Coaching d'1 heure avec ton inscription à la Boîte à Outils Lumineuse. Profites-en !


Laisser un commentaire