Et si je pensais qu’à moi dans ma relation amoureuse ?

Crédit photo : Gannets 56
Crédit photo : Gannets 56

On pense souvent que, dans sa relation amoureuse, il faut “faire le bien” en fonction de l’autre : pardonner rapidement, mettre de côté ses envies ou ignorer certains problèmes. Mais bien souvent aussi, on reste rancunier ou on souffre intérieurement.  A un certain moment de la relation, on se réveille et on se rend compte qu’on s’est complètement négligé soi-même, car, à trop se modeler par rapport à l’autre, on a oublié qui on était vraiment. Je m’inspire aujourd’hui du livre Conversation avec Dieu de Neale Donald Walsch dont un chapitre présente une autre façon de voir les relations amoureuses. Cette lecture étant digérée, réfléchie et testée,  je te propose de voir comment mettre cela en pratique.

L’autre reflète une partie de moi

As-tu déjà remarqué que tu attires toujours le même type de relation amoureuse ? A moins de changer, c’est ce qui arrive ou est arrivé pour la majeure partie d’entre nous. En effet, nous créons ce que nous avons enregistré dans notre inconscient depuis des dizaines et des dizaines d’années. Si tu as gardé une image de l’homme autoritaire, il est probable que tu attires ce genre d’homme. Si la femme infidèle fait partie de ton programme, il est possible que tu sois attiré par ce genre de femme sans le savoir. De la même façon, les personnes vers qui nous sommes attiré sont là pour nous montrer un aspect de nous-même, même le plus infime. Elles sont là comme un miroir pour nous faire prendre conscience de qui nous sommes. Si tu attires des personnes qui se plaignent sans arrêt, cela montre sûrement que tu as des difficultés à voir le positif dans ta vie, ou alors que tu te plains de toi-même.

Les relations nous aident à définir qui on est vraiment

Si on part du principe que les relations sont un miroir de nous-même, alors elles nous aident à définir qui on est  et ce que l’on veut être. Par exemple, ta compagne n’a pas de travail ou gagne peu d’argent, et ne souhaite a priori pas vraiment s’en sortir. Tu peux décider prendre tout en charge en pensant l’aider et en croyant que toi seul peut subvenir aux besoins du couple et de la famille. Tu peux aussi voir que cette personne te montre un aspect de toi (insécurité financière, manque de confiance en soi, …). Tu peux aussi te demander ce que tu veux être dans ta vie (un sauveur ou un créateur) et avec quel type de personne tu veux une relation (une personne qui ne tirera pas vers le haut ou une personne avec qui tu peux évoluer côte à côte). La rencontre ou la vie amoureuse avec l’autre nous met toujours face à nous-même et met à nu nos vulnérabilités, nos petites douleurs “cachées” ou nos points sensibles.

Je commence par m’aimer moi-même

Parfois, nous nous mettons avec quelqu’un pour les mauvaises raisons : combler un manque affectif, se faire entretenir, améliorer sa vie sexuelle, avoir un enfant, oublier un ex-compagnon, etc. Nous pouvons être sûr d’aller droit dans le mur à petite ou à grande vitesse. Dans ce type de relation, l’heureux/se élu(e) “devra” combler le manque et mettre sans cesse du poids sur la balance pour faire perdurer la relation. Si il vient à partir, on aura l’impression de perdre une partie de soi. On a perdu sa béquille, sa drogue, sa vitamine. Il est indispensable d’être bien avec soi-même pour être bien avec l’autre. Cela demande au préalable de s’occuper de son bien-être intérieur, ses blocages, ses vieux démons, en s’aidant par exemple des relations passées. De la même façon, tu dois tomber amoureux de toi-même pour que l’autre puisse t’aimer. S’aimer davantage et s’accepter entièrement, avec ses qualités et ses défauts, son physique, son passé, sa façon de vivre, ses envie. Ce n’est pas toujours évident, mais c’est possible d’y arriver en travaillant sur soi tous les jours. Aime-toi d’abord puis apprendre à aimer l’autre, et non le contraire

Je reste centré(e) sur moi-même

Lorsque tu es dans une relation, il est préférable de rester centré et concentré sur soi-même, et ne pas vivre en fonction de l’autre. Préoccupe-toi de ce que tu es en train de vouloir, de demander, de donner, de rechercher, de créer, de ressentir. Toi seul peut découvrir ce qu’il y a au fond de toi, ce que tu veux dans la vie et qui tu es vraiment. La relation amoureuse aide à approfondir la connaissance de soi. Lorsque tu te sens blessé ou en colère par le comportement de l’autre, ne te cache ces émotions en toi et sois honnête avec toi-même. Puis fais en part à l’autre, pour respecter tes propres sentiments. Tu apprendras probablement des choses sur toi-même ou tu verras que tu as des croyances limitatives que tu peux abandonner. Avec ta/ton compagne/gnon, vous devez être d’abord d’accord sur le but de votre relation, qui est de grandir et d’exprimer pleinement qui vous êtes. Ainsi, vous vous donnez l’occasion de guérir petit à petit de vos anciennes blessures et de révéler pleinement votre potentiel intérieur.

Je t’aime et je te laisse libre

En étant pleinement soi-même, en montrant qui on est vraiment et en respectant nos sentiments, nous somme un miroir pour l’autre. Il se voit en nous et cela lui rappelle de se réaliser pleinement lui-même. Chaque relation amoureuse est une expérience, il n’y a pas de relation ratée. Tu apprends quelque chose pour toi-même,  quelle que soit l’issue. Lâcher l’idée d’appartenance (pour la vie ?) peut être une règle qui rendrait la relation plus légère et plus fluide. Une amie me disait un jour “Je n’ai pas vécu toute ma vie avec lui, je ne sais pas si c’est l’homme de ma vie”. Même dans le meilleur des mondes et avec toutes les promesses existantes(le mariage ?) , il n’est pas possible  de savoir combien de temps tu pourras garder l’amour que l’autre te donne. Si tu mets des règles, des restrictions et des obligations pour garder l’être aimé(e), tu l’emprisonnes. Cela veut dire que tu vas contre l’idée de la pleine réalisation de soi-même, pour toi et pour l’autre. Si tu as peur, travaille là-dessus pour identifier le manque que tu as à la source, ta source. L’autre ne peut pas combler tous tes manques. Sinon, laisse et libère l’autre : je t’aime et je te laisse partir.

Aime-toi et l’autre t’aimera. Respecte-toi et l’autre te respectera. Réalise ton potentiel intérieur et l’autre te montera le sien.

Le but de la relation n’est pas d’avoir quelqu’un d’autre qui pourrait te compléter, mais d’avoir quelqu’un d’autre avec qui tu pourrais partager ta complétude*”  – Neale Donal Walsch –

*Complétude : Ce qui est complet, terminé

Si tu as aimé cet article, clique sur j’aime et partage-le. Merci.

Inscris-toi au Défi 5 jours Gratuit pour Éclaircir sa Vie. Découvre en 5 étapes comment faire le point sur ta vie, y voir plus clair et redéfinir tes envies, pour enfin retrouver la motivation !

4 réflexions au sujet de « Et si je pensais qu’à moi dans ma relation amoureuse ? »

  1. Bonjour Amandine,

    Tout à fait d’accord avec toi ! Le couple est un des meilleurs outils pour apprendre à se connaître. Comme on passe beaucoup de temps avec l’autre, l’effet miroir joue à fond ! Dès que qqch nous dérange chez l’autre, il faut se demander si ce n’est pas plutôt ce qqch qui nous dérange chez nous. Et comme ça on travaille sur soi et on augmente sa vibration, ce qui nous permet d’attirer des personnes avec qui nous allons vivre des relations plus harmonieuses et donc une vie plus heureuse 😀

  2. Coucou Amandine 🙂 J’ai découvert ton blog il y a quelques jours par le biais d’échanges de lien.
    Super article ! C’est très important de rappeler que nous ne pouvons pas être heureux en couple tant que nous ne sommes pas heureux avec nous-même. Tu utilises l’expression « tomber amoureux de soi-même » c’est un peu ça… dans le sens : apprendre à s’aimer dans son intégralité, ce qui implique la connaissance de soi et le respect de soi même.

  3. Merci Amandine pour cette article très enrichissant et emplis de vérité , cela me rappelle toutes mes anciennes relations amoureuse où je me suis en couple pour de mauvaise raison , mais ces relations était nécessaire pour m’apprendre à me connaître et me faire évoluer , aujourd’hui je regarde mon passé avec beaucoup de recule et je remercie toutes celles que j’ai rencontré dans ma vie amoureuse car elle mon permit d’avancer et d’être la où je suis,ces expérience mon beaucoup appris sur moi même , aujourd’hui je laisse les énergies me guidée vers celle qui me complètera , car maintenant je ne suis plus dans l’attente d’être aimé , mais plus dans le partage de qui je suis et apprendre qui elle est , un partage mutuelle de connaissances pour pouvoir évoluer tous les deux dans le même sens , tout en étant libre d’être qui nous sommes , Aimé c’est vivre et laissez vivre , Merci paix amour et unité ❤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *