Comment faire sa propre guidance et trouver des réponses à ses questions

Il m’arrive souvent de me poser des questions sur ma vie. Je me demande quelle direction je dois prendre. Ou alors, j’ai un sujet ou un problème à résoudre et je veux savoir qu’est-ce que je dois faire ou comment faire. Je vais te donner plusieurs façon de le faire.

Demander à quelqu’un

Le premier réflexe, c’est d’en parler à quelqu’un – après avoir fait le remue-méninge dans son cerveau. On se dit que son mari, sa mère ou son meilleur ami sera de bon conseil. Ce n’est pas toujours le cas, la personne va t’apporter SA façon de voir les choses en fonction de SON expérience. Ou alors, la personne peut projeter ses propres peurs sur toi et te démoraliser alors que ce n’était pas l’effet escompté. Cette personne peut, par contre, te donner des idées neuves qui va éclairer ton point de vue.

Ecrire la situation

Je dirais que le simple fait de l’écrire – comme si on écrivait à quelqu’un pour exposer sa situation – nous éclaire sur le sujet. Parfois, on se cache la vérité à soi-même. Ou alors on est plongé dans un torrent d’émotions qui nous empêche d’y voir clair. Ecrire permet de prendre du recul sur le sujet et peut nous apporter la solution. Par exemple, je commence un relation amoureuse et je me demande si la personne me convient parfaitement car certains comportements me dérangent. Si je demande à quelqu’un son avis, c’est que je sais déjà en moi que cette personne ne me convient pas.

Se connecter à sa sagesse supérieure

La plupart du temps, pour les questions importantes, je me connecte à ma sagesse supérieure. J’évite maintenant de demander conseil aux autres car je préfère travailler étroitement avec l’Univers (mes guides ou mes anges gardiens) et ce que j’appelle ma sagesse supérieure (divinité, âme, conscience supérieure etc). C’est efficace et puissant.

Il est important de le faire dans un moment de calme où on est centré, loin des distractions et des personnes autour. Egalement, c’est bien de le faire quand on est neutre niveau émotionnel – même si on n’est jamais neutre bien sûr. Ca permet de ne pas perturber la guidance.

D’abord, j’écris sur mon cahier personnel ma question ou ma situation très brièvement. Par exemple, aidez à trouver les moyens pour mettre en place mon projet xyz. Ou alors : comment améliorer ma relation avec PierrePaulJacques ? Ou encore : est-ce que c’est la bonne chose pour moi de faire telle chose ? (un minimum de précision dans la phrase). Ce cahier personnel, c’est une sorte de journal qui me sert m’auto-coacher. J’écris mes guidances, mes questions, ce que je ressens, comment je me sens, mes objectifs, mes réussites etc. C’est ce qui me sert à faire mes exercices personnels – ceux que je propose dans mes formations en ligne – pour évoluer.

Une fois la question ou situation écrite, j’utilise plusieurs outils dont certains technologiques. Eh oui, tant qu’à faire autant utiliser la technologie et internet pour des choses utiles. J’ai 2 applications dans mon téléphone et un tirage de carte en ligne (je te laisse les trouver toi-même et lire les conseils de tirage des auteurs) :

  • L’application « Développe ton intuition » de Lulumineuse
  • L’application « Intuition Guidance » de Lulumineuse
  • Le tarot des 4 vérités de Murielle Robert (sur internet)

Je lance donc chaque application en prenant le soin de comprendre ce que le tirage me dit en fonction de mon sujet. Et je prends quelques notes sous ma question de départ. Le fait d’écrire permet d’avoir une vraie réponse. Parfois, on tire une carte et on ne voit pas le rapport alors on abandonne le message. Or si ce message nous est parvenu, c’est qu’il est là pour intégré. Ecrire permet donc de prendre le temps de comprendre et d’y revenir plus tard (relire) pour rester centré.

Parfois, je tire une carte oracle de Doreen Virtue – dans chaque jeu celui des Anges et celui des Fées – (Guérir avec l’aide des Fées, Guérir avec l’aide des Anges) pour avoir une information complémentaire.

De cette façon, j’obtiens ma réponse pour avancer. Ce ne sont pas forcément des actions concrètes qui me sont données. Ce sont plus des indications sur l’état d’être et le développement intérieur que je reçois. Par exemple (pêle-mêle) : Aie confiance en ce qui est, pas en ce que l’on attend. Sache exprimer clairement ce à quoi tu aspires. Laisse la vie t’apporter ses cadeaux. Ouvre-toi à de nouveaux projets. Laisser infuser ces messages permet de les intégrer et les mettre en pratique.

L’écriture automatique

Il m’arrive aussi parfois de m’auto-coacher / auto-guider en écriture automatique. D’abord, je prends le temps de vider mon sac : écrire mes émotions, la situation qui me pèse – si c’est le cas, comment je me sens. Une fois que j’ai laissé mes émotions s’exprimer et partir, je suis dans un état plus neutre. Je me connecte naturellement à mes guides et mes anges en laissant mon canal ouvert.

Ca peut prendre du temps tout cela. Je prends vraiment le temps dans ces cas-là, c’est par exemple lors d’une demi-journée où j’ai décidé de m’occuper de moi-même et mon intérieur. Je te rassure, les réponses viennent rapidement quand on a posé l’intention de s’occuper de soi et d’arrêter toutes les activités annexes, quelles qu’elles soient.

Une fois que je suis connectée – la connexion n’est pas forcément évidente à expliquer – je me mets à m’écrire à la 2e personne. Je me donne moi-même des conseils en fait. J’écris des choses sans réfléchir, sans faire intervenir mon mental, car je suis dans un état de méditation consciente. Voici un exemple de phrase : peu importe ce qui se passe, tu y arriveras et tu sauras toujours remonter la pente. J’écris souvent un bon petit paquet de texte quand je me me mets à écrire.

Un conseil : prend vraiment le temps d’accueillir tes émotions et de les laisser sortir avant de commencer à écrire, de même que de laisser son mental de côté pour le moment. Il est important de rester dans des vibrations hautes pour recevoir un message lumineux et constructif.

L’écho / miroir des autres personnes

Cela peut paraître paradoxal avec ce que j’ai écrit au début, mais je fais attention à ce que me disent les autres. Je m’explique. Quand je vois un(e) ami(e) que j’ai pas vu depuis longtemps, quand je rencontre une nouvelle personne, quand j’ai un client en massage ou en coaching, je prends note de ce qui m’interpelle. Quand je sens qu’il y a un écho en moi je suis touchée ou bouleversée ou émue par exemple – par rapport à ce que vit la personne, c’est que quelque chose du même genre n’est pas réglé en moi.

Je prends donc des notes sur comment la personne gère ou vit cette situation. En effet, cette situation je la vis moi-même et cette personne est là pour m’apporter un message. Pour moi, c’est une sorte de messager de l’Univers. Par exemple : Ne pas avoir peur d’aller s’intégrer à un nouveau groupe.

Ou alors, je ne vis pas actuellement la situation, mais au fond de moi qu’il y a quelque chose de non-résolu sur le sujet. Cette situation peut avoir eu lieu dans le passé ou provenir des vies antérieures si aucun souvenir n’est connu. Prendre des notes permet de travailler sur le sujet en question ou – si c’est un gros morceau – l’envisager pour plus tard, c’est-à-dire que le sujet s’éclaircira au fur et à mesure de l’avancée sur ton chemin

Une fois que tu as réalisé ton auto-guidance – peu importe la méthode utilisée, à toi de tester et choisir ce qui te correspond le mieux – met en place ce que tu as écrit, à l’intérieur de ton être, dans l’intention que tu poses et dans les actions que tu décides de mettre en place.


Inscris-toi au Défi 5 jours Gratuit pour Éclaircir sa Vie. Découvre en 5 étapes comment faire le point sur ta vie, y voir plus clair et redéfinir tes envies, pour enfin retrouver la motivation !  

Recherches utilisées pour trouver cet article :chercher des réponses sur sa vie

Laisser un commentaire