Comment passer des fêtes de Noël de façon plus responsable

Crédit photo : JP Tonn
Crédit photo : JP Tonn

A l’approche du 24 décembre, on a l’habitude de voir les personnes se ruer dans les magasins, dévaliser les rayons de nourriture ou acheter les jouets dernier cri pour leurs enfants ou petits neveux. C’est l’abondance, c’est même l’exagération des dépenses. On sait qu’au mois de janvier, certains verront leur compte en banque un peu faible et passeront du foie gras à la soupe. Mais comment faire pour vivre un Noël plus responsable ?

1. Composer votre repas plus simplement

Noël est souvent représenté par des repas où l’abondance de nourriture prend le pas. On achète des fruits tropicaux, du foie gras, du chocolat. C’est le moment, où certains pensent qu’ils vont prendre quelques kilos en deux semaines. On y verse un budget important. Pour remédier à cela, on peut prévoir de composer son repas de façon plus simple : acheter des produits locaux qui seront moins chers, remplacer les gourmandises inutiles par des fruits de saison, cuisiner davantage soi-même plutôt que de commander des plats préparés. Composer son repas de cette façon permettra de continuer à se faire plaisir même au mois de janvier.

2. Partager avec les personnes qui en ont besoin

Parfois, on oublie que, durant les fêtes, certaines personnes ne pourront pas festoyer dans l’abondance. Certains autres n’auront pas non plus de quoi faire de cadeaux à leurs enfants. Noël est alors une occasion de partager davantage et de s’ouvrir aux autres. On peut donc regarder dans ses placards et faire le tri de tous les vêtements et affaires dont on ne se serre plus. On peut partager de la nourriture avec son voisin. On peut aussi faire des dons aux œuvres caritatives ou à des associations. N’oublie pas, plus tu donnes, plus tu reçois. C’est l’occasion de faire circuler les biens matériels.

3. Prévoir ses cadeaux de façon différemment

Les magasins regorgent de jouets en plastique pour les enfants. Certains parents dépensent des sommes astronomiques pour acheter les derniers jouets à la mode, qui seront délaissés quelques mois plus tard. Peut-être peut-on enseigner à nos enfants une façon différente de consommer. Par exemple, il est bon pour le commerce local d’acheter des produits fabriqués près de chez soi, par l’artisan du coin ou des produits plus naturels. On peut aussi trouver ses cadeaux dans les brocantes ou auprès d’organisation de systèmes d’échange locaux (à Tahiti : S.E.L). C’est une façon consommer différent, pour le bien de notre planète, du commerce local et du respect des populations.

Je te souhaite de belles fêtes de Noël. Ia ‘oa’oa i te Noera !

Si tu as aimé cet article, clique sur j’aime et partage-le.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *