Les 5 étapes pour surmonter un obstacle

Crédit photo : Justin Kern
Crédit photo : Justin Kern

Notre vie n’est toujours pas un long fleuve tranquille. On se retrouve souvent confronté à devoir régler des problèmes, surmonter des difficultés ou passer par-dessus  d’obstacles. Parfois, les évènements positifs se succèdent et on se sent bénis des dieux. D’autres fois, on a l’impression qu’on enchaîne les galères et on se retrouve démunis face à la situation. On se sent même tomber au fond du trou avec une envie de tout laisser tomber et de s’enterrer dans cette abîme. Pfff j’en ai marre… mais à quoi je sers dans cette vie ? A ce moment-là, soit on reste dans le déni de ses problèmes, soit on décide d’y faire face et se permettre d’avancer. Voici 5 étapes pour t’aider à surmonter un obstacle.

1. Vis tes émotions

Lorsque que la situation, le problème, la difficulté se produit, vis tes émotions. Si tu te sens mal, tu es triste, tu es en colère, tu te sens blessé… ne garde surtout pas ces émotions en toi, vis-les ! Souvent, on ne s’autorise pas à pleurer, car c’est signe de faiblesse ou alors à crier car c’est signe de non-maîtrise de soi. En niant ce que l’on ressent, les émotions restent à l’intérieur de soi et vont former des tensions dans le corps. Ca va se manifester, selon les personnes, par des boules au ventre, des maux d’estomac, une tension au niveau du plexus solaire, un mal de tête etc. Autorise-toi à reconnaître cette émotion, vis-la pleinement et libère-là. Tu peux donc pleurer, crier, insulter, chanter, danser, aller courir, parler, etc. C’est mieux d’être seul à ce moment-là pour ne pas se décharger sur une autre personne. Imagine ensuite ces émotions qui partent dans l’air et qui se dissolvent naturellement en rejoignant les autres molécules. Ressent cette sensation libératrice.

2. Dialogue avec toi-même

Une fois les émotions libérées, tu peux commencer à analyser la situation. Tu peux te parler à voix haute, en utilisant la 1e personne ou la 3e personne pour prendre davantage de recul. Cela peut paraître bizarre dans un premier temps, mais ne t’inquiète pas, personne n’en saura rien. Par exemple, tu peux demander “Mareva, qu’est-ce que tu ressens en ce moment, pourquoi tu es triste, qu’est-ce que tu vis qui te perturbe tellement, comment en es-tu arrivé, qui est impliqué dans la situation ?”. De fil en aiguille, cela t’amène à mettre le doigt sur le problème ou l’obstacle. Il se peut que des émotions reviennent en en parlant. Si c’est le cas, vis-les et continue à parler. Se parler à soi-même permet de ne pas se mentir et être honnête avec soi-même. On peut toujours déformer la réalité en discutant avec une autre personne, pour avoir son soutien. Mais on ne peut pas se cacher la vérité bien longtemps à soi-même. Maintenant, tu as défini l’obstacle, écris-le ou formule-le à haute voix.

3. Vas te changer les idées

Ton obstacle identifié, tu dois maintenant passer à autre chose. Tu viens de vivre des émotions qui t’ont chamboulé. Tu as les idées plus claires, tu peux aller te divertir. Tu peux aller rencontrer des amis, aller rire, faire une activité que tu aimes, regarder un film rigolo, aller dans la nature, jouer avec ton enfant, aller à la plage, faire une sieste, méditer, te faire masser etc. Prends une activité ludique, simple et positive, une activité dont tu connais les effets bénéfiques. Il s’agit là de se changer les idées. Tu sais que tu as déjà évacué des choses, tu te sens  plus léger. Même si la situation n’est pas encore solutionnée, c’est le bon moment pour lâcher prise et se sentir davantage sorti du gouffre. Quelque que soit le problème, dis-toi que la terre n’arrêtera pas de tourner si tu décides d’aller t’amuser. Bien au contraire, se sortir de ses questionnements sans fin et son croquage de cerveau amène souvent vers la solution.

4. Prend une décision

Maintenant que tu t’es bien diverti, prend une décision pour te sortir de la situation. Par exemple, si tu es en difficulté financière, tu ne sais pas encore comment t’en sortir. Il peut y avoir différentes raisons pour cela. Si tu as identifié que la raison de cette difficulté est le fait que tu n’as pas suffisamment de clients. Décide maintenant pour toi-même en formulant une affirmation en termes positifs au présent “Je vis maintenant dans l’abondance en gagnant suffisamment d’argent avec mon activité professionnelle”. Peut-être que tu n’as pas encore la solution pour augmenter ta clientèle. En lâchant prise et visualisant la situation se régler facilement, la solution peut nous venir par notre intuition. Si ce n’est pas le cas, tu peux identifier la solution en repensant ou réorganisant ton travail ou ta vie, en parlant avec des autres personnes (2 cerveaux ont plus d’idées qu’1 seul) ou en te laissant inspirer par d’autres situations similaires. Dans le cas où tu as plusieurs obstacles, résous-les un à un.

5. Agis

On ne le dira jamais assez, mais il y a un énorme gouffre entre trouver la solution et l’action. Si tu as décidé qu’il est temps de changer pour avancer et sauter par-dessus les obstacles, ça va être plus facile. Tu as la solution qui t’es venue de façon intuitive ou de façon cérébrale. Par agir, on entend mettre en place concrètement des actions. Dans le cas précédent, pour trouver davantage de clients, ça peut être : communiquer davantage, mettre en place un site internet, démarcher, améliorer la relation client, proposer des produits innovants etc. Comme je crois à la magie dans nos vies, je pense qu’il y a toujours un volet de l’action qu’on ne maîtrise pas. En décidant fermement que le problème va être solutionné et en y croyant, le dénouement de l’histoire va se produire tout seul. Par exemple, de nouveaux clients vont surgir de nulle part, sans les avoir vraiment chercher. L’essentiel dans tout cela, c’est de mettre en place des actions pour amorcer l’énergie et un effet de dynamique. Garde la foi et ai confiance !

Je t’expliquerai dans un prochain article comment s’exercer au quotidien pour vivre la meilleure des journées.

=> Si tu as aimé cet article, clique sur j’aime et partage-le.

Cet article a été écrit dans le cadre du 85e festival à la croisée des blogs “Résilience ou déni”, en partenariat avec le blog Objectif réussir et le forum Développement personnel.

3 réflexions au sujet de « Les 5 étapes pour surmonter un obstacle »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *